10072011212

090720111890907201119413 juillet:

Jour de concert. Ptit dej. On attend Ewa qui nous emmène filmer le ghetto avec chaabane on s’arrête dans un premier village, rencontre avec les enfants et bientôt de plus en plus nous entourent, on se retrouve à une vingtaine. Chaabane nous fait entrée dans un atelier de carrosserie, ils sont en train de repeindre une voiture, lui faire une belle toilette comme ils disent. On repart en direction du village de Combani, c’est encore plus pauvre. Les enfants sont là dés le début. Des chemins de plus en plus ptit à travers les maisons en tôle. On rencontre Vidjail qui nous fait visiter sont atelier de fabrication de bijoux. On rejoint les filles en longeant la rivière très très très polluée. On discute avec un paysan qui nourrit ses vaches avec des morceaux de bananier. Retour à l’hôtel et départ à Bankélé pour préparer le concert. Arrivée sur place, surprise la scène n’est pas encore montée, après beaucoup de difficultés le plateau est près vers 18h Balances concert et retour vers l’hôtel, le bus est plein.
 On rentre dans la voiture de Bob, c’est un peu ptit on est 7. Le voyage ce passe très bien, arrivée à l’hôtel, ptit rhum, prière de 5h du mat et dodo.


14 juillet:

Jour de transfert. Après le ptit dej préparation des valises, taxi, bateau, taxi aéroport. Enregistrement des bagages. On arrive à négocier un poids total, c’est assez facile l’avion est que pour nous. Décollage et vol très cool, atterrissage pareil. Accueil digne d’un président. Après un passage au salon vip pour les interviews de Mosa par les médias, on part en cortège. Je suis sur le toit de la voiture sono, qui diffuse les chansons de Mosa et la pub pour les concerts. Suivit d’un 4x4 de la sécu, 5 gardes du corps pour le grand Mosa, qui suit dans une décapotable. Un 4x4 avec une partie du backing (musiciens) et un bus avec les enfants ferme le cortège. On arrive au Café des Artistes, superbe accueil apéro bouffe. Je dors dans une pension de famille avec les filles, stfy, Jean Paul et Alex. Dodo.


090720111980907201120115juillet:

Pas mal dormit, mais un peu crade, pas d’eau au robinet, il faut faire la toilette au pot à eau, pas le courage. On commence la route pour le Café des Artistes à pied, heureusement un 4x4 de l’orga vient nous chercher. Arrivée au CA, ptit dej. On part avec Omar dans son village Tsidje, voyage court mais très long, il est obligé de s’arrêter tout les 100m pour dire bonjour à quelqu’un. Bonjour à ça maman, retour vers le Café des Artistes notre QG, on repart vers DMTV pour un direct avec Mosa. On arrive à Didimnoungou Télévision, très bon accueil. Vue leur matériel et ma caméra, ils me demandent de l’utiliser pour le direct. Je me retrouve cadreur pour une chaine de télé comorienne, subventionnée par le communauté européenne. Directe de 40mn au lieu de 15, ici les pubs attendent si le contenu est intéressant. Retour au café des artistes bon repas, ptit rhum et à 3h du mat retour à l’hôtel. Ouché difficile, douche au robinet mais froide et Stfy trouve un scorpion sous son lit. Alors ils partagent le lit avec Alex qui devait dormir parterre. Dodo.



100720112281007201123816 juillet:

Levé à 11h, mais difficile. Il pleut on profite d’une éclaircie pour partir avec Alex chercher une voiture. Raté ça dure 100m, pas encore de taxi on est trempé. Heureusement le stop marche, arrivée au CA. Ptit dej, Yam’s, les enfants arrivent avec Stfy avant qu’une voiture soit dispo. Heureusement ils ont trouvé un taxi. On part avec Said le cousin d’Omar (Soprano c’est son neveu!!!). Arrêt pour récupérer une sono et on arrive à Tisdje (traduit Ne vient pas en français). Ce n’est pas vrai encore un superbe accueil, La sono c’est pour une conférence, fait principalement pour les femmes, santé publique la fièvre chez les enfants. On en profite pour interviewer les intervenants. Le médecin du dispensaire du village et des environs et un pédiatre de Mayotte, qui était rentré au bled pour les vacances. La conférence commence, mais au bout d’un quart d’heure la venue de Mosa et son backing l’interrompt il faut brancher la sono pour continuer. La pédiatrie en Comorien c’est difficile à suivre. J’en profite pour faire la visite de Tsidje, quelques images du dispensaire, une épicerie et un concert trad, retour à la salle. La conférence est finie, on assiste à une séance de danse et de musique trad Mosa y prend part.
A la sortie on fait l’interview de l’équipe de bénévole de la bibliothèque du village. Discussion avec des notables, visite à la maman d’Omar et retour. Pas direct car il faut trouver 20l de gasoil pour le groupe électrogène qui servira pour la lumière du concert de demain. Retour au Café des artistes et après le repas ptit concert improvisé qui sert de répet pour demain. Ptit rhum, retour à l’hôtel pension d’Iconi. 3h du mat, douche froide, dodo.15072011259